L’astragalomancie : l’art divinatoire par les osselets

L’astragalomancie est une forme de divination qui utilise des osselets, c’est-à-dire des petits os du talon, pour prédire l’avenir. Cette pratique remonte à la préhistoire et a été largement utilisée dans l’Antiquité, notamment en Grèce et à Rome. Comment fonctionne l’astragalomancie ? Quelle est son origine et son histoire ? Quelle est sa signification symbolique et spirituelle ? Dans cet article, nous allons vous présenter cet art divinatoire fascinant et mystérieux.

Qu’est-ce que l’astragalomancie ?

Définition de l’astragalomancie : Cela vient vient du grec astragalos, qui signifie osselet, et mantéia, qui signifie divination. Il s’agit donc d’un art divinatoire par les osselets, qui sont des petits os du talon des animaux, généralement des moutons ou des chèvres. Ces osselets ont quatre faces, dont deux sont convexes et deux sont concaves. Chaque face a une valeur numérique, allant de 1 à 4, et une signification symbolique.

Pour pratiquer l’astragalomancie, il faut lancer un certain nombre d’osselets (généralement quatre ou cinq) sur une surface plane, après avoir formulé une question. On interprète ensuite le résultat en fonction de la combinaison des faces obtenues, en se référant à un système de correspondances ou à son intuition. Il existe plusieurs méthodes d’interprétation, selon les cultures et les époques.

Quelle est l’origine et l’histoire de l’astragalomancie ?

L’origine de l’astragalomancie est très ancienne et difficile à retracer avec précision. On pense qu’elle remonte à la préhistoire, où les hommes utilisaient les osselets comme des amulettes ou des objets sacrés. Les osselets étaient considérés comme des reliques des ancêtres ou des esprits animaux, capables de transmettre des messages divins.

L’astragalomancie s’est ensuite développée dans l’Antiquité, notamment en Grèce et à Rome, où elle était très populaire. Les Grecs appelaient les osselets astragales ou talus, et les utilisaient aussi comme des dés pour jouer ou pour tirer au sort. Les Romains les appelaient tali ou tesseræ, et les associaient à la déesse Fortuna, maîtresse du destin. Les osselets étaient aussi employés pour prendre des décisions importantes, comme le choix d’un général ou d’un empereur.

L’astragalomancie a perduré au Moyen Âge et à la Renaissance, où elle était pratiquée par les mages et les astrologues. Elle a ensuite été délaissée au profit d’autres formes de divination, comme le tarot ou la cartomancie. Aujourd’hui, l’astragalomancie est encore pratiquée par quelques initiés, qui utilisent souvent des dés à la place des osselets.

Quelle est la signification symbolique et spirituelle de l’astragalomancie ?

L’astragalomancie est un art divinatoire qui repose sur le principe du hasard et de la synchronicité. Le hasard est le fait que les osselets tombent de manière aléatoire, sans qu’on puisse les contrôler. La synchronicité est le fait que ce hasard corresponde à un sens caché, qui révèle la réponse à la question posée. L’astragalomancie est donc une manière de communiquer avec les forces supérieures qui régissent le monde, comme les dieux, les anges ou les esprits.

L’astragalomancie est aussi un art divinatoire qui repose sur le principe de l’analogie et de la correspondance. L’analogie est le fait que les osselets soient liés aux parties du corps humain, notamment aux articulations et aux vertèbres. La correspondance est le fait que ces parties du corps soient reliées aux éléments naturels, aux planètes ou aux signes astrologiques. L’astragalomancie est donc une manière de comprendre les influences cosmiques qui agissent sur le destin humain.

L’astragalomancie est enfin un art divinatoire qui repose sur le principe de la symbolique et de la numérologie. La symbolique est le fait que les osselets aient une valeur numérique et une signification propre, qui varie selon les sources. La numérologie est le fait que ces valeurs numériques aient une résonance vibratoire et une portée spirituelle. L’astragalomancie est donc une manière de décrypter les messages cachés dans les nombres.

Comment pratiquer l’astragalomancie ?

Pour pratiquer l’astragalomancie, il vous faut d’abord vous procurer des osselets ou des dés. Vous pouvez les acheter dans des boutiques spécialisées ou les fabriquer vous-même à partir d’os d’animaux. Il vous faut ensuite choisir un lieu calme et propice à la concentration, où vous pourrez lancer les osselets sans être dérangé. Vous pouvez aussi préparer une ambiance favorable, en allumant des bougies ou de l’encens, par exemple.

Avant de lancer les osselets, il vous faut formuler une question claire et précise, qui appelle une réponse simple. Vous pouvez aussi vous concentrer sur un sujet général, comme l’amour, le travail ou la santé. Vous pouvez alors lancer les osselets sur une surface plane, en les mélangeant dans vos mains ou dans un sac. Vous devez obtenir au moins un osselet qui tombe sur une face convexe, sinon vous devez recommencer.

Une fois que vous avez obtenu un résultat, il vous faut l’interpréter en fonction de la méthode que vous avez choisie. Il existe plusieurs systèmes de correspondances entre les faces des osselets et leur signification, que vous pouvez trouver dans des livres ou sur internet. Voici un exemple de méthode basée sur la numérologie :

  • La face 1 représente le feu, le soleil, le signe du Bélier, la volonté, l’action, le courage, la réussite.
  • La face 2 représente l’eau, la lune, le signe du Cancer, l’émotion, la réceptivité, l’intuition, la sensibilité.
  • La face 3 représente l’air, Mercure, le signe des Gémeaux, la pensée, la communication, l’intelligence, la créativité.
  • La face 4 représente la terre, Saturne, le signe du Capricorne, la matière, la stabilité, la sécurité, la prudence.

Vous pouvez alors additionner les valeurs des faces obtenues pour obtenir un nombre final, qui correspond à la réponse à votre question. Par exemple :

  • Si vous obtenez 1 + 1 + 2 + 3 = 7, cela signifie que vous êtes sur la bonne voie pour réaliser vos projets, mais que vous devez faire preuve de patience et de persévérance.
  • Si vous obtenez 2 + 2 + 3 + 4 = 11, cela signifie que vous êtes en harmonie avec vos émotions et votre intuition, mais que vous devez aussi être attentif aux signes extérieurs et aux opportunités.
  • Si vous obtenez 3 + 3 + 4 + 4 = 14, cela signifie que vous avez des idées originales et créatives, mais que vous devez aussi les concrétiser et les structurer.

Vous pouvez aussi interpréter chaque face individuellement, en tenant compte du contexte de votre question et de votre ressenti personnel. Par exemple :

  • Si vous obtenez une face 1, cela peut indiquer que vous devez prendre une initiative ou faire un choix.
  • Si vous obtenez une face 2, cela peut indiquer que vous devez écouter votre cœur ou votre intuition.
  • Si vous obtenez une face 3, cela peut indiquer que vous devez communiquer ou apprendre quelque chose.
  • Si vous obtenez une face 4, cela peut indiquer que vous devez être prudent ou réaliste.

Quelles sont les citations célèbres sur l’astragalomancie ?

L’astragalomancie est un art divinatoire qui a inspiré de nombreux auteurs et penseurs à travers les siècles. Voici quelques citations célèbres sur ce sujet :

  • “Les osselets sont les plus anciens instruments de divination connus.” (Jean Chevalier et Alain Gheerbrant, Dictionnaire des symboles)
  • “Les osselets sont les témoins de la vie et de la mort, du destin et du hasard, de l’ordre et du chaos.” (Michel Pastoureau, Les jeux au royaume de France)
  • “Les osselets sont les messagers des dieux, qui nous parlent à travers les nombres et les symboles.” (Pythagore, philosophe et mathématicien grec)
  • “Les osselets sont les clés de la connaissance de soi, qui nous révèlent nos forces et nos faiblesses, nos désirs et nos peurs.” (Carl Gustav Jung, psychanalyste suisse)

Quelles sont les questions fréquentes sur l’astragalomancie ?

L’astragalomancie est un art divinatoire qui suscite de nombreuses questions et curiosités. Voici quelques questions fréquentes sur ce sujet, ainsi que leurs réponses :

  • Quelle est la différence entre l’astragalomancie et l’astragalomancie ? L’astragalomancie et l’astragalomancie sont deux termes synonymes qui désignent le même art divinatoire par les osselets. Le premier terme vient du grec astragalos, qui signifie osselet, tandis que le second terme vient du latin astragalus, qui a la même signification.
  • Quels sont les autres noms de l’astragalomancie ? L’astragalomancie est aussi appelée talimancie, du latin talus, qui signifie osselet, ou cubomancie, du latin cubus, qui signifie dé. On trouve aussi les termes de cléromancie, du grec klêros, qui signifie sort ou destin, ou de myomancie, du grec myos, qui signifie souris, car certains pratiquants utilisaient des os de souris.
  • Quels sont les autres arts divinatoires par les os ? L’astragalomancie n’est pas le seul art divinatoire qui utilise des os comme support. Il existe aussi l’ostéomancie, qui consiste à examiner la forme, la couleur ou les fissures des os ; la scapulimancie, qui consiste à observer les omoplates des animaux ; ou encore la cranioscopie, qui consiste à étudier le crâne humain.
Isadora
Isadora
Articles: 8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *